[Test] Bloodborne

30 Mai 2015 Publié dans #Tests jeux PS4

[Test] Bloodborne

Dans Bloodborne vous incarnez un chasseur ou une chasseuse qu'après que vous l'ayez créé se voit expédié dans un monde sombre et terriblement dangereux. La création de personnage propose des options plutôt minimalistes par rapport à d'autres jeux mais au final vous ne verrez que peu le visage de votre avatar qui se verra très souvent couvert de sang. Au niveau du scénario vous n'en saurez pas davantage, du moins pas tout de suite mais ce que vous saurez par contre c'est que dans ce monde sanglant et impitoyable, l'attaque est la meilleure défense.

[Test] Bloodborne

Puisqu'il fait partie du même genre de jeu et que Hidetaka Miyazaki a également travaillé dessus comme sur la série des Dark Souls, les deux licences sont souvent comparées. Pourtant le verdict est sans appel, si le principe des jeux reste le même, leur Gameplay et leur rythme sont tellement différents qu'on ne peut pas vraiment les comparer. Dark Souls oblige le joueur à jouer la sécurité avec des boucliers indispensables à sa survie alors qu'ici c'est le Timing qui fera la différence, armes à deux mains, à une main, fusils et autres explosifs seront là pour vous permettre d'enchainer vos ennemis à votre manière sans oublier d'esquiver les nombreuses attaques mortelles qu'on vous portera.

[Test] Bloodborne

Votre avatar se retrouve plongé dans cet univers noir et avance petit à petit en tuant des monstres pouvant rapporter potions, munitions mais surtout des échos de sang faisant office de monnaie et d'expérience dans le jeu. Lorsque vous mourrez, si vous conservez votre équipement ainsi que vos objets vous perdez tous vos échos de sang non utilisés. Il vous faudra donc penser à retourner en lieu sûr par l'intermédiaire de lanternes faisant office de Checkpoints et de téléporteurs vers le rêve du chasseur. Vous pourrez y dépenser vos échos de sang de diverses façons mais également vous téléporter vers les différentes lanternes que vous avez déjà allumées.

[Test] Bloodborne

Vous aurez de nombreux Boss à combattre et étant donné que les monstres réapparaissent chaque fois que vous retournez au rêve du chasseur ou que vous mourrez, vous aurez besoin de trouver des raccourcis pour les atteindre plus rapidement. Pour cela de nombreux chemins secondaires sont disponibles et déblocables une fois que vous les aurez emprunté en sens inverse pour remettre en marche un ascenseur ou déverrouiller une porte par exemple. Tuer des Boss vous rapportera des points de lucidité échangeables contre divers objets au rêve du chasseur.

[Test] Bloodborne

Les Boss, en plus de vous causer beaucoup de stress et de tracas, délimitent les zones du jeu du mode multijoueurs. A un certain stade du jeu vous disposez de clochettes. La première vous permet de faire appel à un voire deux alliés qui vous aideront à combattre dans une zone dans laquelle vous n'avez pas encore battu le Boss. La seconde vous permet d'aider un autre joueur à combattre dans une zone dans laquelle vous avez déjà battu le Boss. Bien évidemment les échos de sangs obtenus sont divisés lorsque vous êtes plusieurs à jouer mais vous ne perdez pas les vôtres si vous aidez quelqu'un et mourrez. Il existe également une troisième cloche qui vous permet d'affronter d'autres joueurs.

[Test] Bloodborne

Le jeu propose une ambiance oppressante terriblement bien retranscrite, la bande son vient d'ailleurs accentuer ce sentiment de mal être et de danger permanent avec brio. Seules quelques textures vieillottes viennent ternir les graphismes du jeu mais ce n'est qu'un détail. La caméra peut poser quelques petits soucis lorsque l'on passe du mode caméra libre au mode "lock automatique" mais rien de grave. En ce qui concerne la durée de vie vous en aurez pour des dizaines d'heures durant votre premier Run sans parler des donjons aléatoires et du New Game +.

[Test] Bloodborne

Là où on pouvait imaginer Bloodborne comme un jeu terriblement frustrant par sa difficulté et proposant un Gameplay plutôt statique j'ai été très surpris. Le jeu est fluide hormis quelques petites baisses de Framerate ce qui m'a permis d'y accrocher plus facilement et est très punitif mais jamais injuste. Plus vous jouerez à ce jeu plus vous l'aimerez à condition de persévérer durant les premières heures qui sont les moins intéressantes. Bloodborne est typiquement le jeu dans lequel on progresse autant que son personnage et même s'il est très dur et que je n'ai pas réussi à le terminer pour l'instant (et de loin), il s'agit clairement d'un coup de coeur. Je vous conseille vivement à tous de vous y frotter un minimum de 5 heures pour qu'il commence à vous révéler son vrai potentiel, ensuite vous ne le lâcherez plus.

 



Commenter cet article

Lagune Loire 23/06/2015 21:44

Voilà un jeu comme je les aime ! Ce titre contient beaucoup de scènes d’action, mais pousse aussi le joueur à monter des stratégies pour mieux contrer l’adversaire.

Jeuxvideo-world 30/05/2015 10:26

C'est exactement ça, plus on y joue et plus on l'aime. Ici le game over ne fait que renforcer notre plaisir de jeu :)