Battroborg Tortues Ninja, l'arène de combat Cowabunga

15 Avril 2015 Publié dans #Tests jeux - jouets

Battroborg Tortues Ninja, l'arène de combat Cowabunga

Les Battroborg sont à la base des robots de combat dans une arène fermée qu'il est possible de contrôler grâce à une manette et de faire s'affronter. Tomy a voulu toucher un public plus large en dérivant ce produit aux Tortues Ninja et en permettant aux enfants de contrôler leur tortue favorite dans des affrontements intenses et bruyants. Je vais donc vous parler un petit peu de cette arène de combat Battroborg Tortues Ninja disponible dès à présent en magasin pour un peu moins de quatre-vingt euros.

Battroborg Tortues Ninja, l'arène de combat CowabungaBattroborg Tortues Ninja, l'arène de combat CowabungaBattroborg Tortues Ninja, l'arène de combat Cowabunga

Dans la boîte on retrouve plein de petites choses. Tout d'abord l'arène de combat accompagnée bien évidemment de deux Tortues Ninja, ici Michelangelo et Donatello et des manettes qui permettent de les contrôler. Les personnages sont accompagnés de leurs armes amovibles ainsi que de leurs épaulettes que j'ai d’ailleurs eu du mal à déloger de leur emballage. Trois petits panneaux en plastiques accompagnés de Stickers et deux piles de plaques d'égouts vertes et grises en plastique ainsi que leurs rangements sont également présents.

Battroborg Tortues Ninja, l'arène de combat CowabungaBattroborg Tortues Ninja, l'arène de combat CowabungaBattroborg Tortues Ninja, l'arène de combat Cowabunga

Si l'assemblage de toutes ces petites choses ne prendra pas plus de vingt minutes, il en est autrement de la maitrise de son personnage. Tout d'abord munissez-vous de vos manettes qui nécessitent chacune quatre piles AA, il vous faudra ensuite charger vos tortues grâce à ces dernières ce qui se fait assez rapidement, disons moins d'une quinzaine de minutes. Il vous suffira ensuite de sélectionner le mode des manettes (A ou B) et celui des tortues afin de déterminer quelle manette dirige quelle tortue. La suite vous la connaissez, les deux joueurs s'affrontent en tentant de faire tomber son adversaire en lui tapant dessus.

Battroborg Tortues Ninja, l'arène de combat CowabungaBattroborg Tortues Ninja, l'arène de combat CowabungaBattroborg Tortues Ninja, l'arène de combat Cowabunga

Si pour taper il suffit simplement de bouger la manette dans tout les sens un peu comme la manette de Wii dans Wii Sports, se diriger s'avère bien plus difficile. En effet il y a tout une partie explicative dans la notice concernant les déplacements et la rotation du personnage, chose que je n'ai moi-même pas encore totalement maitrisé. Une attaque spéciale que vous pourrez maitriser à force d'entrainement est également possible en appuyant sur un bouton situé sur la manette et en effectuant une série de mouvements précis. Des manettes sortent des sons assez forts qui ambiancent les combats mais risquent d'énerver les parents, je n'ai pas trouvé d'option pour les désactiver.

Battroborg Tortues Ninja, l'arène de combat CowabungaBattroborg Tortues Ninja, l'arène de combat CowabungaBattroborg Tortues Ninja, l'arène de combat Cowabunga

Si à deux joueurs il est possible de s'affronter en tentant de renverser l'adversaire (chose bien plus simple en touchant Shredder qui fera s'écrouler le sol sous une des deux tortues), on vous propose d'autres modes de jeu. C'est là qu'interviennent les jetons plaques d'égouts, disposés aux quatre coins de l'arène, dans un temps donné celui qui en aura renversé le plus de sa couleur aura gagné (idem pour les sbires de Shredder qui valent le double de points). Le dernier mode de jeu est un mode solo dans lequel vous combattrez la seconde tortue en mode automatique, mode qui se traduit par des actions aléatoires de l'I.A. mais qui a le mérite d'exister et d'être plutôt sympa.

Battroborg Tortues Ninja, l'arène de combat CowabungaBattroborg Tortues Ninja, l'arène de combat CowabungaBattroborg Tortues Ninja, l'arène de combat Cowabunga

Cette arène de combat Battroborg Tortues Ninja est destinée, selon la boîte, à des enfants à partir de 6 ans, ils ne risquent certes pas d'avaler les petits éléments de l'arène mais il n'y comprendront pas grand chose. Je pense qu'en dessous de 10-12 ans les enfants n'auront pas la patience de tenter de maitriser les déplacements de leurs tortues fétiches. Cependant malgré un bruit incessant et le nombre important de piles requises, le jeu s'avère plutôt rigolo à plusieurs avec des attaques différentes en fonction de la tortue contrôlée. Je félicité d'ailleurs Tomy pour la réalisation des figurines que je trouve de très bonne qualité. Il ne vous reste donc plus qu'à voir si vous êtes prêt à investir quatre-vingt euros dans ce jeu de combat à l'ancienne mais remis au goût du jour.

 



Commenter cet article

GamersMagFrance 21/04/2015 20:47

Un peu plus sympa ce jeu ça me rappelle les premiers jeux de combat de robot