[Test] Soccertron

23 Mars 2015 Publié dans #Tests jeux Steam

[Test] Soccertron

Soccertron est un jeu minimaliste tant au niveau de sa réalisation graphique que de son principe. Vous incarnez un personnage qui va devoir en affronter un autre qu'il s'agisse d'un de vos amis ou de l'IA et ce dans divers petits jeux de sport allant d'un simili de Kung Foot présent dans Rayman Legend à une sorte de Blobby Volley bien plus dynamique que son ancêtre. Le jeu se joue actuellement jusqu'à 4 joueurs en local uniquement ou bien avec/contre l'ordinateur dans des matchs à 1 contre 1 ou 2 contre 2.

[Test] Soccertron

Comme d'habitude la première fois que je lance un jeu je vais faire un tour dans les options, rien d'exceptionnel puis dans le menu je tombe sur le didacticiel qui indique que le jeu ne requiert l'utilisation que des flèches directionnelles ou du Joystick de votre manette ainsi que de trois boutons. Bien évidemment l'un d'entre eux est attribué au saut ou plutôt à l'utilisation de votre Jetpack qui vous permet de rester en l'air un moment ou de faire des sauts jusqu'en haut de l'écran. Le second bouton est une simple frappe et le dernier un Dash plus puissant mais également plus dangereux.

[Test] Soccertron

Si je parle de dangerosité c'est parce que si la simple frappe ne vous permet que de remettre la balle dans le droit chemin, le Dash peut également servir à déstabiliser votre adversaire. En effet non seulement lors d'un Dash la balle prendra de la vitesse et il ne sera pas forcément facile de lui faire prendre la trajectoire souhaitée mais votre adversaire sera projeté en l'air et donc hors de votre chemin un court instant. Attention si vous ratez votre coup vous vous éloignerez de lui et c'est vous qui vous trouverez hors de son chemin lui laissant ainsi le champ libre vers votre but.

[Test] Soccertron

Plutôt que de faire un long discours sur les techniques à adopter durant la partie, voici les modes de jeu proposés actuellement :

  • Tournament : Medley des 5 modes de jeu dans lequel l'équipe qui remporte 3 victoires la première gagne le match.
  • Soccertron : Vous devez mettre la balle dans le but adverse alors qu'un missile fait l'aller retour d'un but à l'autre pour la faire dévier de sa trajectoire.
  • Basketron : Il reprend le même principe avec des buts positionnés différemment mais sans missiles.
  • Shrinkotron : Les buts font quasiment la hauteur de l'écran mais des triangles de la couleur des joueurs viennent protéger les deux buts.
  • Volleytron : Ici les règles du Volley s'appliquent sauf que l'espace via lequel vous devez faire passer la balle pour qu'elle atteigne la zone adverse s’agrandit et se rapetisse constamment.
  • Pitron : Reprend le principe du Volley mais sans plafond et chaque fois que la balle touche le sol, une partie s'effondre. Le premier joueur à tomber perd le match.
[Test] Soccertron[Test] Soccertron

Au final Soccertron est certes minimaliste mais vraiment fun avec des amis. On regrettera plusieurs petites choses, l'absence d'un mode online et du choix de la difficulté contre l'IA, une musique qui énerve rapidement ainsi qu'un design qui rend l'action parfois difficile à suivre. Il s'agit d'un jeu clairement destiné à ceux qui souhaitent inviter des amis à la maison pour s'en payer une tranche, je pense d'ailleurs qu'une sortie sur consoles de salon serait intéressante. L'intérêt en solo est plutôt limité et vous aurez vite fait le tour mais pour une douzaine d'euros il pourra vous divertir quelques heures à condition d'être en bonne compagnie.

 



Commenter cet article

Kinoko 29/03/2015 22:03

Ce sont généralement les jeux minimalistes mais proposant un bon concept de gameplay simple et dynamique qui ont le plus de succès en soirée, je ne me lasse pas d'une petite partie de Towerfall par exemple.
Après je ne suis pas prêt à investir 12€ dans ce type de jeu, je me jetterais dessus cependant si il rejoint un humble bientôt.

Merci pour ce nouveau test et bonne continuation

GamersMagFrance 24/03/2015 19:48

Je sais pas vraiment quoi en penser ton test le présente mais les images me font peur :))))
Par contre le concept reste bon