[Test] Bladestorm : Nightmare

25 Mars 2015 Publié dans #Tests jeux PS4

[Test] Bladestorm : Nightmare

La guerre de cent ans durant laquelle la France et l'Angleterre se disputent violemment les territoires français fait rage durant le quatorzième siècle et le quinzième siècle. Afin de gonfler leurs rangs et de prendre l'avantage sur l'ennemi, chacun des deux pays a recours à des mercenaires n'ayant pas de parti pris et qui sont prêt à aider le plus offrant. Dans Bladestorm : Nightmare vous êtes l'un de ces mercenaires et aurez donc le choix d'accepter des missions en faveur de la France ou de l'Angleterre dans un premier scénario du mode histoire plus réaliste que le second.

[Test] Bladestorm : Nightmare

En effet si le mode "Hundred Years" vous permet de revivre une des guerres qui a marqué notre histoire à la sauce japonaise, le mode "Nightmare" est en effet bien plus original. Dans ce dernier la guerre de cent ans s'est vue interrompue par des hordes de démons en tout genre contre lesquelles la France et l'Angleterre vont s'allier pour en venir à bout. Ces monstres sont d'ailleurs dirigé par nulle autre que la tristement célèbre Jeanne d'Arc qui a apparemment fait un petit tour dans une boutique de manga d'après son look et ses envies démoniaques.

[Test] Bladestorm : Nightmare

Une partie se déroule de la façon suivante, vous incarnez un mercenaire (ou plusieurs auxquels vous pouvez donner des objectifs pendant que vous ne les contrôlez pas) que vous aurez créé au préalable via un éditeur de personnages plutôt complet. Durant la bataille vous ne dirigerez pas seulement ce mercenaire mais également toute une escouade dirigée par votre personnage. Pour cela il vous suffit de trouver une escouade du type qui vous intéresse (soldat armées d'un bouclier, cavalerie, archers...) et de les sélectionner. Votre personnage bénéficiera des même capacités que les unités choisies ainsi que de leurs compétences spéciales qui se rechargent automatiquement.

[Test] Bladestorm : Nightmare

Lorsque vous utilisez une de ces compétences c'est toute votre escouade qui en bénéficie s'il s'agit d'une amélioration des capacités de base ou qui la lance s'il s'agit d'une attaque. Bien évidemment chaque type d'escouade possède ses forces et ses faiblesses, les archers par exemple sont très utiles face à la cavalerie mais désavantagés face aux soldats armés de boucliers. Afin de remporter une mission il vous faudra prendre possession de bases ennemies qu'il s'agisse de petits villages ou de villes comme Calais ou Reims.

[Test] Bladestorm : Nightmare

Pour cela on reprend le principe phare de la série des Dynasty Warriors. Pour prendre possession d'une base ennemie, il faudra éliminer un certain nombre d'opposant pour attirer le chef de la base qui une fois vaincu vous en offrira les clés. A la fin de chaque mission vous gagnerez de l’expérience qui vous servira à améliorer vos troupes ou le livre qui vous permet de les améliorer afin de débloquer de nouvelles options. De plus vous gagnerez de l'argent vous permettant d'acheter de l'équipement pour vos troupes et votre mercenaire mais également des objets de soutien et d'embaucher de nouvelles troupes utilisables au combat.

[Test] Bladestorm : Nightmare

Graphiquement le jeu est clairement en dessous de ce qu'on pourrait attendre de la Playstation 4. La musique quand à elle est plutôt pas mal mais en dessous de celle des Dynasty Warriors. La durée de vie est par contre conséquente si vous souhaitez tout débloquer mais avec la bonne technique (améliorer ses unités de base au maximum le plus rapidement possible), j'ai trouvé le jeu un peu trop facile. Du coup la stratégie sur laquelle est sensée reposer le principe du jeu n'est plus vraiment et c'est dommage même si on prend un malin plaisir à exterminer facilement l'ennemi.

[Test] Bladestorm : Nightmare

Au final Bladestorm : Nightmare part d'une bonne intention, renouveler un peu le Gameplay de la saga des Dynasty Warriors. Cependant ce qui est dommage c'est qu'en dirigeant des troupes à l'aide d'une simple pression de bouton et en faisant des allers retours interminables sur des cartes gigantesques et vides on se lasse là où les combats de Dynasty Warriors vous obligent tout de même à rester vigilant et réactif. Bref j'ai bien aimé ce jeu car il reprend le principe de Dynasty Warriors duquel je suis un grand fan et propose un contenu conséquent tant au niveau des troupes différentes que de sa durée de vie mais il n'arrivera sans doute pas à séduire les néophytes tout comme ceux qui cherchent à être bluffés techniquement.

 



Commenter cet article

Kinoko 29/03/2015 21:50

Merci pour ce nouveau test,

je ne connais pas du tout la saga mais au vu des screenshots que tu proposes il semble vraiment à la ramasse techniquement. J'aime beaucoup les Dynasty warriors et les jeux Koei en général (un petit souvenir pour Mystic Heroes) et je suis content de voir arriver des licences phares reprenant ce concept (Zelda et Dragon Quest), je m'essayerais à celui-ci si je le trouve à un prix raisonnable (sympa l'idée des démons dans la guerre de cent ans, c'est ce côté WTF qui me plait dans les jeux nippons).

Jeuzone 26/03/2015 23:00

Ce jeu était énorme sur PS3.

Totalement sous estimé par la presse.
Ce fut le premier jeu que j'ai eu sur PS3, et de toute ma ludothèque, considérable, ce fut aussi le plus emprunté par tous mes potes, quasi introuvable en magasins (hors internet, et encore)...

Sans parler, c'est assez rare pour être signalé, qu'il disposait d'un doublage FR excellent.