[Test] Disney Magical World

22 Novembre 2014 Publié dans #Tests jeux 3DS

[Test] Disney Magical World

Après une création de personnage assez basique et qu'on vous ait offert la possibilité d'incarner un des Mii présent sur votre console, une lettre qui parle vient vous faire part d'une invitation, celle de rejoindre le monde magique de Disney. Une fois arrivé à bon port vous rencontrerez tour à tour des personnages issus de l'univers de Mickey et ses amis mais également des personnages ressemblant fortement à des Mii. Les personnages Disney ont rôle bien particulier, celui de vous expliquer une des nombreuses possibilités que vous offre ce jeu clairement orienté Sandbox (bac à sable).

[Test] Disney Magical World

Un prologue assez long vous permet de découvir les bases du jeu. Vous aurez la possibilité de fabriquer de nouvelles tenues et des meubles à partir d'objets ramassés un peu partout ou encore obtenus lors d'une partie de pêche ou de chasse aux fantômes. Un système d'autocollants est très présent. En effet à chaque fois que vous remplissez un objectif précis vous recevez un autocollant et au fur et à mesure que vous en recoltez de nouveau lieux et donc de nouvelles possibilités vous sont offertes. Vous pourrez remplir des quêtes auprès des PNJ qui vous récompenseront plus ou moins grassement pour le service rendu.

[Test] Disney Magical World

Outre le système d'objets à fabriquer ou qu'il est possible d'acheter dans la boutique de l'oncle Picsou vous pourrez aller faire un tour dans quelques mondes issus de l'univers Disney afin de rencontrer vos héros favoris. Vous aurez tout le loisir de vous promener dans la forêt des rêves bleus, dans Agrabah ou encore chez Cendrillon. Ces endroits vous donnent accès chacun à un mini-jeu bien particulier ainsi qu'à des petites missions. Si dans la forêt de chez Cendrillon vous devrez vaincre des fantômes à l'aide d'une baguette magique, dans la forêt où réside Winnie l'Ourson vous pourrez jardiner via le potager de Coco Lapin.

[Test] Disney Magical World

La pêche et la cuisine ont également une place importante dans le jeu car chaque poisson pêché vous offrira un objet en échange de sa liberté. De plus vous deviendrez rapidement le propriétaire d'un café qui proposera des menus plutôt alléchants qu'il vous faudra concocter. Vous aurez également à diriger cet établissement d'une main de Maître en choisissant soigneusement sa décoration et ses meubles mais également les tenues du personnel voire le personnel lui-même en sélectionnant vos propres Mii.

[Test] Disney Magical World

Graphiquement le jeu est plutôt joli et il est très plaisant de rencontrer autant de protagonistes de l'univers Disney. La bande son est guillerette, pile poil ce qu'il faut pour ce genre de jeu par contre il est dommage que les voix ne soient qu'en anglais, bien qu'il s'agisse pour la plupart des voix originales ce qui est tout de même un bon point. En ce qui concerne la durée de vie elle est conséquente mais dépendra bien évidemment de votre investissement dans le jeu.

[Test] Disney Magical World

Le succès des Sandbox n'est plus à prouver mais on a eu droit à du bon comme du mauvais sur 3DS dernièrement. J'estime que ce jeu se trouve dans la bonne catégorie mais il faut bien garder en tête qu'il est destiné à un public jeune. En effet si les libertés sont nombreuses, le jeu force tout de même à suivre les missions dans un certain ordre ce qui est parfait pour les enfants qui ont tendance à se perdre dans ce genre de jeu et à abandonner rapidement. Cela étant les plus âgés trouveront sans doute l'intérêt de ce jeu limité pour cette même raison mais en tant que fan de l'univers Disney j'avoue avoir apprécié la compagnie de mes héros favoris.

 



Commenter cet article