[Test] Lovely Planet

10 Octobre 2014 Publié dans #Tests jeux Steam

[Test] Lovely Planet

Vous en avez marre des FPS violents souvent trop faciles dans lesquels les scénarios manquent cruellement de saveur ? Vous êtes persévérants, fans de Die an Retry ainsi que de Scoring et avez terminé des jeux tels que Super Meat Boy à 100% sans avoir craint de recommencer des dizaines de fois le même niveau afin d'offrir une performance optimale ? Laissez-moi vous parler de Lovely Planet, un jeu aux graphismes enfantins mais derrière lequel se cache un vrai Challenge.

[Test] Lovely Planet

Sans trop d'explications on vous balance dans un univers tout mignon et coloré avec une arme ou devrais-je dire une sorte de balais qui tire des pixels violets. Il vous est possible de marcher très rapidement, de sauter très haut, de vous suicider et bien sûr d'utiliser votre arme mais rien de plus. Vous comprendrez vite que vous n'êtes pas seul dans cet univers tiré tout droit de quelque chose ressemblant à celui de Rescue Shot mais en bien plus minimaliste. En effet des sortes de cubes rouge vous tirant des pixels violets dessus feront en sorte de vous renvoyer au début du niveau.

[Test] Lovely Planet

Sans trop savoir pourquoi il semblerait que ces ennemis si particuliers vous en veulent. Il suffit que vous vous fassiez toucher une fois pour devoir recommencer le niveau en cours en entier, heureusement il ne sont pas bien longs. Il y a beaucoup d'autres façons de mourir comme par exemple une mauvaise chute à cause d'un saut mal calculé vous entrainant dans des pics ou dans le vide. Des projectiles (des pommes ?!) sont automatiquement lancés à certains endroits et s'il s'avère que si l'un d'eux touche le sol avant que vous n'ayez le temps de l'exploser en plein vol vous pourrez recommencer le niveau du début. Si vous éliminez par erreur un cube gris semblant apparemment être un gentil PNJ, idem, il ne vous reste qu'à tout recommencer.

[Test] Lovely Planet

Je sens que vous commencez à comprendre pourquoi je vous parlais de Die and Retry au début de ce test. Et oui vous aurez à recommencer moultes fois les niveaux du jeu afin de les connaitre par coeur et réussir à les terminer le plus rapidement possible et en détruisant tout ce qu'il est possible de détruire dans une optique de Scoring. Croyez moi, si le jeu a l'air simple ce n'est qu'une illusion, sur la centaine de niveaux proposés, je n'ai pas réussi à dépasser le trentième.

[Test] Lovely Planet

Graphiquement le jeu se veut très simple et mignon, ce qui lui permet d'être très fluide et agréable à prendre en mains. La musique est plutôt pas mal mais a tendance a vite se répéter étant donné qu'il n'y en a que cinq dans tout le jeu, à savoir une par monde. Les bruitages par contre sont bien trop faibles et manquent pour sublimer le Gameplay, votre arme n'étant pas toujours très précise. De plus les touches ne sont pas personnalisables dans le jeu, j'ai donc dû y jouer à la manette ce qui, encore une fois rend difficile le fait d'être précis.

[Test] Lovely Planet

Au final Lovely Planet crée un fort décalage entre son univers ayant une certaine ressemblance avec quelques programmes pour enfants en bas âge et sa difficulté nécéssitant précision et rapidité d'exécution. Intéressant pour tous dans les premiers niveaux, seuls les gens persévérants et fans de Scoring ne lâcheront pas prise avant la fin du jeu. Je le conseille donc fortement à ces gens là sachant que les autres, bien que l'apparence mignonette du jeu puisse les séduire, devraient bien se renseigner avant de craquer au risque d'acheter un jeu qu'il n'auront jamais le courage de terminer.

 



Commenter cet article