[Test] SteamWorld Dig : A fistful of dirt

16 Mai 2014 Publié dans #Tests jeux PS Vita , #Tests jeux PS4

[Test] SteamWorld Dig : A fistful of dirt

Alors qu'il était parti pour rendre visite à son oncle, notre ami robot du nom de Dusty le retrouve en pièces détachées. Il hérite donc de son plus grand bien, une immense mine se trouvant sous une petite ville du Far West peuplée de robots appelée Tumbleton. Vous allez donc entrer dans la peau d'un vrai mineur avec cette soif d'aventure et de richesse que ne tarit jamais. De plus vous n'êtes pas le seul impliqué dans cette aventure, les villageois comptent également sur vous.

[Test] SteamWorld Dig : A fistful of dirt

En effet alors que vous creuserez case par case votre mine dans tous les sens vous trouverez des joyaux. Ces derniers vous permettrons d'obtenir de l'argent auprès des villageois mais permettra aussi au village de s'aggrandir. De plus avec l'argent que vous aurez récupérer vous pourrez acheter de quoi creuser plus profondément et mieux vous protéger en améliorant votre pioche, votre amure mais aussi quelques gadgets qui viennent diversifier légèrement le Gameplay.

[Test] SteamWorld Dig : A fistful of dirt

Alors que vous récolterez des minerais et autres pierres précieuses tant que votre sac ne sera pas rempli, vous tomberez également dans des galeries souterraines aux allures de micro-énigmes. L'existence et l'intérêt de la plupart d'entre elles sont que vous y trouverez une compétence ou un objet très utile pour la suite de votre piochage. Vous trouverez également des téléporteurs qui vous ramèneront en ville histoire de sauvegarder mais aussi de vider vos sacs, ces derniers ayant toujours tendance à se remplir trop vite.

[Test] SteamWorld Dig : A fistful of dirt

Vous pourrez d'ailleurs également acheter des téléporteurs mobiles grâce à des orbes bleus trouvés sous terre. Ces derniers servent également de monnaie tout comme l'argent mais ne peuvent pas être achetés, il vous faudra remuer terre et terre pour en trouver. Des ennemis et autres pièges vous attendent également en contrebas et s'il s'avère que votre vie tombe à zéro, en plus de laisser sur place tous vos sacs remplis, vous perdrez la moitié de votre argent en retournant en ville, et oui les robots ça se répare mais ça coûte cher.

[Test] SteamWorld Dig : A fistful of dirt

Graphiquement le jeu est plutôt sympa avec ses allures de cartoon et la bande son nous transporte au Far West sans aucun soucis. Le jeu est Cross-buy vous aurez donc le loisir d'y jouer sur votre Playstation 4 ou votre PS Vita cependant il n'est pas Cross-Save ce qui veut dire que vous devrez jouer une partie différente sur les deux supports. C'est certes dommage mais la rejouabilité est bonne grâce à des sous-terrains créés aléatoirement. Heureusement d'ailleurs car j'ai fini le jeu en un peu plus de trois heures lors de ma première partie et donc sans tout débloquer.

[Test] SteamWorld Dig : A fistful of dirt

Ce jeu de bac à sable au sens propre comme au figuré s'avère très intéressant. Tout d'abord car il offre une liberté de jeu quasi-totale mais également parce qu'il n'oblige pas le joueur à tout débloquer. Le joueur pressé pourra donc finir l'aventure avec seulement la moitié des améliorations tandis que le fana d'exploration prendra une dizaine d'heures pour ramasser chaque minerai croisé. Pour 9€ et au moins 3 heures de jeu, il s'agit là d'un petit jeu très sympathique sur lequel on revient volontiers même une fois terminé ne serait que pour de courtes sessions de jeu.

 



Commenter cet article

Kevou (@_Kevou_) 18/05/2014 17:29

Mon cher aquabon,
Il s'avère que j'étais tout à fait certain de ne jamais jouer à ce jeu, tellement j'y avais trouvé peu d'intérêt à la vision de lives le présentant. Et finalement... Tu as réussi à me mettre l'eau à la bouche!
C'est parti pour faire chauffer (à feu très doux au vu du prix) la carte bleue!