[Test] Yaiba : Ninja Gaiden Z

28 Avril 2014 Publié dans #Tests jeux PS3

[Test] Yaiba : Ninja Gaiden Z

Le jeu commence sur les chapeaux de roue en plein combat à mort entre Yaiba et Ryu Hayabusa. Suite à la défaite de Yaiba, ce dernier se retrouve des années plus tard ressuscité à l'aide de nouvelles technologies et bénéficie désormais d'un coeur, d'un oeil et d'un bras bioniques. La soif de vengeance de Yaiba le mènera à suivre plus ou moins les directives d'un homme cherchant à se procurer des documents entre les mains de Ryu. Ces derniers ayant un rapport avec les très nombreuses vagues de zombies ayant envahit la planète, zombies que vous, en tant que Yaiba, allez combattre sans relâche.

[Test] Yaiba : Ninja Gaiden Z

Le jeu est un spin-off de la saga Ninja Gaiden et donc un Beat'em All avec un style qui lui est propre même s'il se déroule dans le même univers que la série originale. Yaiba dispose de trois attaques de base à savoir un coup d'épée, un coup de poing, et un coup de fléau, ces derniers ayant des caractéristiques différentes (force, vitesse, portée). Vous devrez enchainer ces attaques pour effectuer des combos différents en fonction de la situation, que vous soyez confronté à un énorme monstre ou à d'iinombrables petits sbires.

[Test] Yaiba : Ninja Gaiden Z

Yaiba dispose d'une capacité qui m'a beaucoup fait pensé à celle de Raiden dans Metal Gear Rising, il peut récupérer de la santé lorsqu'il effectue un finish sur un ennemi. Pour cela il faut simplement appuyer sur L2 lorsque l'ennemi est en l'air à la fin d'un enchainement juste avant de mourir. Si Yaiba fait cela sur certains ennemis plus puissants il gagne plus de vie mais également une nouvelle arme temporaire qui remplacera son fléau. C'est là qu'intervient un élément majeur du Gameplay, les éléments.

[Test] Yaiba : Ninja Gaiden Z

Certains ennemis tout comme certaines armes temporaires sont élémentaires. Il y a trois éléments dans le jeu, l'électricité, le feu et... la bile. Combinés ces éléments ont des effets différents que ce soit sur les ennemis ou certains éléments de décors faisant office d'obstacles. Si la bile et le feu engendrent de grandes flammes, la bile et l'électricité forment des cristaux brisables par Yaiba d'un seul coup de poing. En ce qui concerne l'électricité et le feu, il génèrent ensemble une énorme explosion, tout simplement.

[Test] Yaiba : Ninja Gaiden Z

Lors des différents niveaux ou plutôt couloirs faisant office de niveaux, vous pourrez trouver des objets qui amélioreront la résistance de Yaiba aux éléments ainsi que sa barre de vie. De plus lors des combats ainsi qu'à la fin de chaque niveau en fonction de vos performances (objets ramassés, temps, vies perdues) Yaiba gagne de l'expérience qui lui donnera accès à un arbre de talents. De nombreuses phases de QTE seront présentes pour avancer dans les niveaux, le bouton sur lequel appuyer diffère en fonction de l'obstacle rencontré.

[Test] Yaiba : Ninja Gaiden Z

Ces dernières phases ainsi que les nombreux combats sont très difficiles à suivre. Avec de gros problèmes de caméra ainsi qu'un écran en noir et blanc lorsque Yaiba n'a plus beaucoup de vie, il est très difficile de s'y retrouver, surtout lorsque vous devez user d'une attaque élémentaire particulière pour vaincre un ennemi. De plus si vous avez le malheur de subir d'importants dégâts élémentaires, une alliée de Yaiba mettra le jeu en pause en vous expliquant qu'il faut que vous fassiez attention, ce qui est très dérangeant en plein affrontement.

[Test] Yaiba : Ninja Gaiden Z

Au final Yaiba : Ninja Gaiden Z possède de nombreux atouts qu'il n'arrive pas à exploiter correctement. Entre les temps de chargement interminables lorsque vous mourrez, les nombreux problèmes de caméra et de lisibilité qui font que vous mourrez souvent et la difficulté très mal dosée, le jeu frustre plus qu'il n'amuse. C'est dommage car j'ai beaucoup aimé les graphismes et l'ambiance générale du jeu même si le scénario ne casse pas des briques. Le Gameplay est intéressant avec les attaques et combos variés de Yaiba ainsi que les armes secondaires et les éléments. Malheureusement toutes ces bonnes idées ne permettent pas de palier à la frustration éprouvée lors des affrontements sans parler de la durée de vie qui ne dépasse pas les 6-7 heures en ligne droite.

 



Commenter cet article

ultimate 23/06/2014 13:53

Je m'attendais à beaucoup mieux, et c'est vrai qu'en plus le jeu est très court, donc mon sentiment, ça reste quand même la déception...