[Test] Escape Goat

15 Février 2014 Publié dans #Tests jeux Steam

Les jeux de plateforme/réflexion ont le vent en poupe actuellement du côté des jeux indépendants. Alors que certains jouent la carte de l'innovation avec d'excellentes idées, d'autres jouent celle de la simplicité. Escape Goat se trouve dans le second cas, voyons ce qu'il en est.

[Test] Escape Goat


Alors que vous lancez le jeu vous apprenez que vous allez incarner un bouc qui va devoir s’évader de prison en sauvant des moutons prisonniers dans les différents quartiers de cette dernière. Encore plus fort, ce bouc aurait, parait-il, été enfermé pour cause de sorcellerie. Vous commencez donc tranquillement à aller de salle en salle en résolvant quelques énigmes à base d'interrupteurs avant de croiser une petite souris qui va vous tenir compagnie et vous aider tout au long de votre aventure. Elle vous permettra d'accéder à des endroits et interrupteurs que notre ami bouc ne peut atteindre seul.

[Test] Escape Goat

Cette souris une fois lancée ne s'arrête plus et avance sur les sols, les murs et le plafond à moins d'être rappelée à l'ordre ou exterminée ce qui aura pour effet de vous la rendre intacte. Elle pourra également être posée sur un interrupteur afin qu'il reste activé. Plus fort encore, vous trouverez un chapeau magique qui vous permettra d'échanger votre place avec celle de la souris à tout moment, cependant ce chapeau étant magique il disparait lorsque vous sortez de la salle en cours. Il s'agit donc d'une compétence utilisable uniquement dans certains niveaux après avoir retrouvé le chapeau.

[Test] Escape Goat

Pour terminer une salle il vous faudra récupérer toutes les clés de la porte de sortie et s'y rendre, ni plus ni moins. Cependant des ennemis, des boules de feu et autres mécanismes abracadabrantesques seront là pour vous menez la vie dure. Notre ami bouc pourra certes charger pour casser certaines caisses il n'en demeure pas moins fragile et au moindre coup il mourra vous laissant recommencer la salle en cours du début. Sont tout de même proposées plus de 50 salles d'énigmes, du moins dans la première partie du jeu.

[Test] Escape Goat

En effet le jeu propose avec les niveaux susmentionnés un Challenge tout à fait honorable mais une fois ces derniers terminés et les moutons sauvés, c'est toute une liste de nouveaux niveaux combinant les éléments des précédents qui s'offre à vous. Graphiquement le jeu est très basique, la bande son par contre est excellente. On se fait vite au Gameplay et on se prend au jeu pour une durée de vie indéterminée grâce à la possibilité de jouer aux niveaux des joueurs créés via l'éditeur de niveau inclus.

[Test] Escape Goat

Au final ce jeu est une surprise et une bonne. Lorsqu'on lance le jeu la première fois on est dubitatif à cause du peu d'éléments retrouvés dans les niveaux et des graphismes minimalistes au plus haut point. Cependant le jeu a quelque chose de prenant et on trouve rapidement ses marques avec l'envie de connaitre la suite d'une histoire qui n'a rien d'exceptionnel. N'hésitez pas à tester la démo du jeu disponible via navigateur. Nous avons là une belle preuve qu'un jeu n'a pas forcément besoin de beaucoup de moyens pour être bon. Comme quoi la lisibilité d'un jeu ainsi que la réflexion qu'il suscite sont aussi importants que des graphismes transcendants et plus encore et que la tonne de contenu superflux à ne savoir qu'en faire que l'on retrouve dans certaines productions.

 



Commenter cet article