Une carte Raspberry Pi dans un appareil photo

27 Janvier 2014 Publié dans #News

Le module appareil photo du Raspberry Pi

Depuis son lancement en 2012, le Raspberry Pi, ce micro-ordinateur à bas coût qui fait la taille d’une carte de crédit, ne cesse pas de faire la une des journaux. L’idée de base était de populariser l’informatique dans les écoles, mais le Pi est rapidement devenu la coqueluche des geeks car il permettant de créer et programmer ses propres projets DIY – depuis le développement d’applications domotiques jusqu’à la configuration d’un serveur web personnel. Il permet de faire tout ce qu'un ordinateur bas de gamme peut faire, bien qu'il soit limité pour le jeu il peut être pratique pour travailler car il permet d'utiliser des logiciels de traitement de texte ou de dessin assisté par ordinateur par exemple. En octobre 2013, 2 millions de Raspberry avaient déjà été vendus.

La nouveauté Pi du moment est un add-on, le module appareil photo (camera module), avec lequel les utilisateurs peuvent prendre des photos d’une résolution de 5 megapixels – comme dans la plupart des smartphones. En 2013, un accessoire a été lancé pour accompagner ce module : un circuit raspberry pi camera, qui permet aussi de filmer avec une résolution maximale de 1080p et 30 images par seconde. L’unité de base n’est rien de plus qu’un petit circuit auquel est attaché un câble ruban. Le circuit est vraiment minuscule : il fait 20 x 25 mm et pèse environ 3 grammes.

Le circuit se connecte au Raspberry Pi à l’aide d’un câble ruban de 15 cm qui se relie à un connecteur situé entrele port Ethernet et le port HDMI de la carte Pi.

Une carte Raspberry Pi dans un appareil photo

Comment connecter son module appareil photo

Attention, avant de connecter son module il faut se débarrasser de l’électricité statique qu’on peut faire passer en touchant un équipement métallique lié à une prise de terre comme un radiateur électrique ou un robinet.

L’assemblage de la carte et du boîtier n’est pas vraiment évident au premier abord. La technique est un peu délicate, mais si vous avez déjà remplacé un clavier d’ordinateur portable par exemple, vous savez sans doute déjà quoi faire.

Il y a deux fentes coupées à l’intérieur de chaque côté du boîtier Pi et situées au-dessus du connecteur pour faire passer le câble plat. Il faut poser la carte dans ces fentes, mais l’ajustement est serré, parce que c’est ce qui maintient l’appareil photo une fois qu’il est monté. Vous devez donc écarter avec précaution les deux côtés du boîtier très légèrement pour que la carte puisse glisser à la bonne place et se positionner correctement. N’oubliez pas non plus de retirer le minuscule couvercle de protection en plastique de la lentille de l’appareil photo avant de fermer le boîtier.

Voici une vidéo qui explique tout ça, cependant elle est uniquement en anglais…

Et voilà, vous êtes prêt à programmer le module et prendre des photos au format JPEG, PNG, GIF, BMP, YUV ou des vidéos. Un seul bémol : vous pouvez filmer en HD, mais il n’y aura pas de son, c’est juste un appareil photo après tout !

Plusieurs utilisations inattendues ont déjà été trouvées pour ce nouveau module. Par exemple, la Société zoologique de Londres et le Kenya Wildlife Service ont uni leurs forces pour produire un réseau de caméras à distance pour surveiller les animaux et capturer les braconniers. Bien qu’il soit peu probable que les braconniers soient un problème dans votre jardin, vous pouvez utiliser la même technologie pour garder un œil sur les allées et venues de la faune dans votre arrière cour – mais avec un peu plus de vidéos d’écureuils, et moins de lions…

 



Commenter cet article