[Test] Rogue Legacy

9 Janvier 2014 Publié dans #Tests jeux Steam

Les Rogue-like sont des jeux qui proposent une progression dans un univers très souvent en 2D généré aléatoirement et la plupart du temps se rapprochant du type de jeu Die and Retry. C'est à ce genre qu'appartient Rogue Legacy un petit jeu qui a pas mal fait parler de lui ces derniers temps et dans lequel je me suis jeté à corps perdu pour vous en donner mes impressions.

[Test] Rogue Legacy

Outre une histoire de sauvetage du roi et de trahison vous n'aurez pas grand chose à vous mettre sous la dent au niveau du scénario. Cependant votre objectif est clair, entrer dans un château fourmillant de monstres plus hostiles les uns que les autres et en venir à bout à la force de votre épée car elle, votre aptitude à la magie et vos capacités personnelles seront vos seuls alliées. Vous ? Vous êtes membre d'une lignée d'aventuriers et Dieu sait qu'il sont nombreux.

[Test] Rogue Legacy

Vous incarnez le descendant d'un célèbre aventurier mais ne ferez pas long feu dans ce maudit château, heureusement, dès votre mort, un de vos descendant prendra votre relais. Vous aurez le choix d'incarner un des trois descendants proposés chacun étant différents des autres par sa nature (Ninja, Paladin, Sorcier...) et ses traits de caractères. Vous pourrez donc incarner un personnage vulgaire jurant à chaque fois qu'il se fait toucher par un ennemi ou daltonien qui vous forcera à jouer en noir et blanc, ces deux exemples n'étant qu'un petit aperçu de ce qui vous attend.

[Test] Rogue Legacy

Au fur et à mesure de l'aventure vous irez de plus en plus loin dans le château car vous maîtriserez de mieux en mieux le Gameplay et connaitrez les Paterns des personnages mais aurez également la possibilité de laisser un héritage à votre descendance lui facilitant la tâche. Dans le château, en détruisant certains objets tel que des statues, des chandeliers ou des chaises vous obtiendrez parfois de la vie et du mana mais le plus souvent de l'argent, tout comme dans les coffres et les restes de vos ennemis.

[Test] Rogue Legacy

Cet argent sera remis à votre héritier au préalable choisi par vos soins qui pourra acheter diverses choses permanentes et héritables comme des améliorations d'attaque, de santé, de nouvelles classes de personnages et bien d'autres bonus. Un forgeron et une voyante vous permettront d'acheter de l'équipement et de l'enchanter moyennant d'avoir trouvé l'objet adéquat dans le château, les objets se situant dans certains coffres. L'argent que le nouveau héros désigné n'aura pas dépensé avant d'entrer dans le château sera définitivement perdu, le scénario le justifiant par le fait que vous n'en sortirez pas vivant et que vous n'aurez donc plus besoin de votre argent.

[Test] Rogue Legacy

Le château étant aléatoire il vous faudra trouver et neutraliser quatre boss cachés dans ses différentes zones à savoir le château lui même, la forêt, les profondeurs abyssales et la tour du château. Pas besoin de les tuer tous en une fois. Il est possible de faire appel à des téléporteurs pour revenir à certaines zones, notamment celles des boss. Sacrifier 40% de tout l'argent que vous trouverez dans le château vous permettra de rejouer le même château que précédemment sans changements aléatoires, une bonne chose pour atteindre rapidement les boss.

[Test] Rogue Legacy

Graphiquement le jeu tout en 16-bits joue sur la nostalgie pour l'immersion et y arrive très bien car le rendu est très bon. La musique quand a elle est pas mal du tout mais trop peu variée à mon goût. La durée de vie est excellente car même si je ne suis pas très doué à ce genre de jeu j'ai tout de même mis 15 heures pour le finir une première fois. Ce sans parler du New Game + rendant le jeu bien plus difficile qui est proposé, de quoi tenir en haleine encore des heures les plus acharnés et accrocs au Challenge.

[Test] Rogue Legacy

Au final Rogue Legacy ne paie pas de mine mais s'avère être un excellent jeu riche en possibilités qui fera appel à vos meilleurs réflexes qui ne cesseront de s'aiguiser tout au long de votre progression. Le jeu n'est pas évident au premier abord mais la persévérance paie et l'humour ne manque pas d'adoucir un peu l'amertume éprouvée suite à une mort prématurée. Bref un gros coup de coeur pour ce jeu addictif, peu cher, plein de bonnes idées et qui mériterait une suite ou quelques DLC.

 



Commenter cet article

accroauxjeux 13/01/2014 17:26

J’aime beaucoup les jeux du genre, mais en lisant cet article, je me rends compte que ce n’est pas aussi facile de remporter la partie.