[Test] Final Exam

14 Novembre 2013 Publié dans #Tests jeux PS3

[Test] Final Exam

Alors que nos 4 héros étaient en route afin de passer une dernière soirée en compagnie de leurs camarades de lycée, il tombèrent sur un os. Un os ou devrais-je plutôt dire une horde de monstres sanguinaires. C'est ici que tout commence alors que nos héros se réfugient dans le métro, il leur faudra affronter ces monstres tout en effectuant diverses tâches leur permettant d'avancer dans les niveaux. Un scénario qui n'est pas un argument de vente pour le jeu, l'intérêt de ce dernier n'étant clairement pas là.

[Test] Final Exam

Le jeu est un Beat'em all avec un plan en 2D. Vous y incarnez au choix l'un de nos 4 compères qui possèdent chacun des capacités qui lui sont propres. Les personnages ont chacun leurs affinités avec les différents type d'armes du jeu, à savoir les armes de mêlée, les armes à feu et les explosifs. Ces armes vous seront indispensables tant les combats vous prendront la grande majorité de votre temps de jeu, les ennemis étant variés, vous aurez à vous adapter à leur "style de combat".

[Test] Final Exam

Entre les divers combats contre des monstres qui vous foncent dessus, vous sautent dessus ou vous envoient des projectiles nocifs vous devrez récupérer des objets pour avancer. Vraiment répétitif, ce principe de chercher et ramener des objets est omniprésent. Lassant voire frustrant en solo tant vous devrez recommencer plusieurs fois à cause des nombreux ennemis qui font exploser ou vous font perdre l'objet en question, ce système est plutôt sympa en coopération car le second joueur peut défendre le joueur transporteur des hordes d'ennemis.

[Test] Final Exam

Chaque personnage peut améliorer ses capacités et ses compétences, mais ce qui diffère des autres jeux du genre c'est qu'il n'y a pas d'expérience à proprement parler. Des armes que votre personnage pourra équiper et des boissons sont récupérables dans chaque niveau. Si vous récupérez toutes les armes ou toutes les boissons d'un niveau vous recevrez un point de compétence vous permettant d'améliorer par exemple la force ou la santé de votre personnage.

[Test] Final Exam

Votre personnage peut également apprendre de nouvelles compétences de combat ou bénéficier de diverses améliorations. Pour cela vous aurez besoin de points de capacité que vous pourrez recevoir lorsque vous finissez un niveau ou que vous obtenez un certain score à la fin d'un niveau. Pour augmenter votre score il vous faudra faire un maximum de combos, vous aurez donc à jouer de l'esquive et user de vos meilleures armes afin d'améliorer votre personnage et ainsi faciliter la suite de votre périple.

[Test] Final Exam

Graphiquement le jeu est vraiment sympa avec son aspect cartoon malgré des cinématiques qui sont loin d'être transcendantes. La bande son n'est pas mémorable cependant l'ambiance est excellente grâce au second degré, vous comprendrez rapidement en y jouant. La durée de vie est d'environ 6 heures ce qui est correct pour un jeu vendu une dizaine d'euros. La prise en mains est immédiate et intuitive, idéal pour un jeu de ce genre.

[Test] Final Exam

Si vous vous lancez dans l'aventure, soyez sûr de jouer avec un ami ou d'être déjà un grand fan du genre. Le jeu solo a tendance a être trop répétitif et frustrant par moments tandis qu'en multijoueurs le jeu offre une réelle expérience de coopération. Cependant les fans du genre y trouveront leur compte grâce à une réalisation soignée et un prix abordable même si la recherche d'objets cachés y a trop d'importance à mon goût. Je pense que le jeu aurait gagné à permettre d'obtenir de l'expérience en tuant des ennemis plutôt qu'en effectuant des combos ou en ramassant des objets, néanmoins il reste très sympathique à visiter et revisiter avec des amis.

 



Commenter cet article

jimsy 18/11/2013 11:50

J’essaierais volontiers Final Exam rien que pour son aspect cartoon. J’aime beaucoup les jeux du genre. Reste à voir si cela en vaut la peine. Toutefois, ton billet a su me convaincre. Je me ferai ma propre opinion une fois que je l’aurais testé.